Sosh Big Air

SOSH BIG AIR / ANNECY
Vendredi 06 et Samedi 07 Octobre 2017

 
« Il faut savoir viser la place des Romains pour atterrir sur le Pâquier. »

Voilà ce que pensaient tout bas en le rêvant tout haut, les organisateurs du Sosh Big Air. Donc oui, pour cette édition 2017 placée sous le signe du rêve, le Sosh Big Air trônera sur le mythique Pâquier au bord du lac d’Annecy ! Les 6 et 7 octobre, les meilleurs skieurs, skieuses et snowboardeurs s’élanceront sur cette piste de ski éphémère avant de s’envoler au dessus des cygnes et du public. Le Sosh Big Air, ce sont des champions olympiques, des multiples vainqueurs des X Games, des légendes du freeski faisant le show sur une structure de 42 mètres de haut. Ce n’est pas tous les jours qu’un tel événement se produit à Annecy donc on vous invite vivement à venir regarder de près ou de loin cette compétition unique en son genre. 

Surtout que cette année et pour la dernière fois au High Five Festival, le Sosh Big Air accompagnera la fête. Un choix délibéré des organisateurs de faire évoluer dans le futur le High Five sans Big Air. En Mars dernier, ils se sont réunis pour penser à l’évolution du festival et ainsi en 2018, le High Five va évoluer en proposant de nouvelles expériences à ses festivaliers. Le High Five 2017 s’offre ainsi son édition de rêve mais ne compte pas s’endormir sur ses lauriers. Notez déjà 2018 dans vos agendas, car le High Five Festival compte bien continuer de vous étonner. Autant dire que cette édition 2017 du Sosh Big Air est à ne surtout pas louper !

Le programme du SOSH BIG AIR

Au Sosh Big Air, les qualifications ce n’est pas quelque chose à mettre au second plan et d’ailleurs l’édition 2016 avait déjà bien prouvé que le show commence dés les qualifications. Car oui le Sosh Big Air est une vraie compétition très disputée et au travers des qualif, 5 skieurs peuvent accéder aux phases finales et donc rejoindre le gratin mondial invité. On vous conseille de ne pas louper les qualifications qui se dérouleront le vendredi de 16h à 18h45 car la liste des riders qui concourront à de quoi donner le tournis : 9 nations représentées, avec des grands noms de la scène internationale qui rêvent de passer dans le tableau final – à l’image du finlandais Antti Ollila, du suisse Elias Ambuhl, du jeune rookie Norvégien Birk Ruud, du suédois Oscar Wester ou encore de l’américain Aaron Blunk.

Le Live

Coming soon

Instagram #soshbigair

COMMENT OBTENIR MON PASS ?

Récupère ton e-ticket

Tu peux l’imprimer ou l’enregistrer sur ton téléphone

C’est parti pour le show

On te donne rendez-vous à l’entrée du Big Air au Pâquier

Téléchargez votre pass d’entrée gratuit pour l’évènement

Pour votre sécurité, cette année il y a du nouveau. C’est donc important de suivre ça à la lettre pour profiter sur place du village de marques, des animations du High Five et du Sosh Big Air.
L’accès reste gratuit et ouvert à tous. La seule chose à faire c’est de vous inscrire en ligne pour récupérer votre ticket d’accès. On le répète, c’est gratuit, ça prend 5 min et après soit vous imprimez votre ticket soit vous utilisez votre place en e-billet en présentant votre téléphone à l’entrée. Tous les grands événements font comme ça dorénavant, et comme le Sosh Big Air est un grand événement, et que votre sécurité prime, on s’est doté de ce système. Si vous vous inscrivez en ligne, ça sera fluide et « easy ». Vous pouvez bien sur le faire en dernière minute le jour J ou 3 semaines avant, c’est quand vous voulez. Le tout c’est de le faire car sans ça, pas d’accès au village, aux animations… C’est le même principe pour le Sosh Big Air pour avoir accès à la « fan zone » près de la rampe.

Billetterie Weezevent

Les Riders – Zoom sur l’Invitational

Le Sosh Big Air, c’est un plateau éclectique composé de riders issus d’horizons freestyle différents – big air, slopestyle, halfpipe -, mais surtout un plateau exceptionnel qui tient les promesses de ce rendez-vous. Qu’ils soient champions Olympiques, champions du monde ou médaillés des X Games, tous ces skieurs ont marqué l’histoire du ski freestyle par leur style, leur technique et leur créativité. Pour autant, seul le Sosh Big Air leur donne l’occasion de s’affronter dans le cadre d’une même compétition… D’où le fait, qu’il aient, pour la 2ème année consécutive, de nouveau répondu présent à l’appel ! (Kelly Sildaru, la prodige estonienne du ski freestyle sera bien à Annecy pour l’événement mais elle souhaite se préserver pour les prochains Jeux Olympiques d’hiver 2018. Elle sera donc du côté des spectateurs et nul doute qu’elle va en profiter pour décortiquer chaque fait et geste des filles en compétition.)

On vous propose de vous dire tout, absolument tout, sur ces freestyleurs qui constituent le gratin mondial. En plus, la bonne nouvelle, c’est que cette année 6 skieuses rejoignent la compétition et également 8 snowboardeurs. On vous dit TOUT sur chacun de ces riders, et dites vous que vous avez bien de la chance de pouvoir les croiser sur le même événement !

Skieurs

Tom Wallisch

Tom Wallisch

USA - 30 ans

« Légendaire »
« Le sens inné du spectacle »

Tom est une légende. Il représente une génération du freeski à lui seul. Découvert par le concours vidéo « Superunknown » de Level 1, Mister Wallisch s’est depuis fait un nom et s’est tracé un beau chemin vers le top niveau. Un roman incroyable, truffé de victoires aux X Games, de segments vidéos dont les musiques résonnent dans les têtes, de tricks bien dosés à l’afterbang, d’un record du monde du rail le plus long… Aujourd’hui, il est à la tête de sa société de prod «  Good Company »  et en plus de venir présenter son film au High Five Festival, il va chausser les skis pour prouver qu’il a encore son mot à dire sur un big air. C’est un réel honneur de le savoir aligné sur la feuille de course. Il est l’outsider qui a le plus de chances de semer le trouble parmi les favoris.

Palmares

Champion du monde de slopestyle à Voss-Myrkdalen en 2013
1er de la Coupe du monde de slopestyle à Mammoth en 2012
Médaillé d’or en slopestyle aux X Games d’Aspen 2012
N°1 Mondial (AFP) en slopestyle en 2012
Médaillé d’or en slopestyle aux X Games Europe 2010
Alex Hall

Alex Hall

USA - 19 ans

« Avec Alex, c’est toujours All in ! »
« Il a des chances de gagner, et il n’a pas l’intention de s’en priver ! »

Alors qu’il porte le même patronyme que Tanner Hall, l’un des plus célèbres freeskieurs du monde, Alex a su imposer son nom sur la scène internationale…

Alex est Italo-americain, mais a grandit en Suisse, une nation qui produit tant de bons freeskiers, que couplé à sa double nationalité, c’est presque une injustice pour les autres ! Skieur technique, capable de réaliser presque l’entièreté de la palette de tricks existants, il est aussi un créateur, repoussant toujours plus les limites de son corps et de la physique autant sur les rails que sur les kickers. Comme son palmarès le souligne, Alex est encore tout jeune et doit la reconnaissance de ses pairs, plus aux vidéos qu’il poste sur internet qu’à ses résultats en compétitions. Un vrai skieur moderne, un vrai self-made-man, un vrai rêveur comme on les aime. Alex a su saisir sa chance l’année dernière pour se hisser sur le podium du Sosh Big Air après avoir passé les phases qualificatives. Cette année, il est direct intégré au tableau des invités. Un outsider qui peut s’octroyer le statut de l’homme à battre.

Palmares

9e aux championnats du monde de slopestyle à Sierra Nevada en 2017
4e de la Coupe du monde de slopestyle à Font-Romeu en 2017
3e du Sosh Big Air à Annecy en 2017
Andri Ragettli

Andri Ragettli

Suisse - 19 ans

« L’homme de la situation »
« Avec Andri, c’est quitte ou triple ! »

En même pas une saison, Andri a pris 20 centimètres et en a profité pour passer littéralement comme au figuré dans la cour des grands. C’est le porte-étendard de la nouvelle génération suisse et le skieur technique de l’équipe. Celui capable de balancer et de reposer parfaitement des triples corks dans les deux sens et aussi le premier skieur au monde à faire un quadruple cork 1800, soit 5 rotations sur soi-même en passant 4 fois la tête en bas. Et il a seulement 18 ans ! Autant dire qu’il fait sérieusement partie des favoris et si l’on connait les Suisses pour leur précision et leur rigueur, sur la scène freeski, ces deux caractéristiques leur sont plus que jamais attribuées. Ils ont aussi le sens du show. Dès que la foule scande « Hopp Andri », il se transcende !

Palmares

3e de la Coupe du monde de big air à Québec City en 2017
1er de la Coupe du monde de slopestyle à Silvaplana en 2016
2e de la Coupe du monde de big air à Boston en 2016
6e en slopestyle aux X Games d’Aspen en 2016
2e de la Coupe du monde de slopestyle à Silvaplana en 2015
Antoine Adélisse

Antoine Adélisse

France - 21 ans

« Antoine se voit bien faire résonner la Marseillaise sur le Pâquier »
« Un mental de compétiteur dans un corps de freestyleur »

Antoine revient de blessure et commencera sa saison 2017 à Annecy. Clairement, il est le meilleur skieur de slopestyle et de big air français du moment. Pour preuve, lors de l’hiver 2017 il s’est offert une 2e  place en Coupe du monde de big air en Norvège. Chef de fil de l’équipe de France de ski slopestyle, il n’a qu’une chose en tête : les Jeux Olympiques 2018. Autant dire qu’il ne va pas se mettre la pression à Annecy et c’est justement cela qui en fait un sérieux concurrent. Le 7 octobre, il sera soutenu par toute la foule et en freestyle, ça donne des ailes ! Il était absent l’année dernière et compte bien montrer qu’il est là cette année.

Palmares

2e de la Coupe du monde de big air à Myrkdalen-Voss en 2017
5e de la Coupe du monde de slopestyle à Sierra Nevada en 2017
7e de la Coupe du monde de big air à Québec City en 2017
1er de la Coupe d’Europe de slopestyle à Stubai en 2016
Fabian Bösch

Fabian Bösch

Suisse - 20 ans

« On peut compter sur lui pour sortir le grand jeu »
« Double objectif : gagner et se mettre le public dans la poche »

La Suisse est riche en matière de skieurs freestyle… Et, sans risque, on peut mettre un billet sur ce jeune rider qui a le potentiel pour remporter le Sosh Big Air. L’année dernière, il avait séduit le public et s’était même amusé avec lui ! Vêtu d’un gilet de chantier fluo, il n’était pas passé inaperçu et ça n’avait d’ailleurs pas échappé aux juges qui l’avaient classé 2e. Fabian, comme tout membre de l’équipe suisse qui se respecte, maitrise à la perfection les doubles et triples corks ainsi que bon nombre de figures stylées et techniques. Champion du monde de slopestyle en 2016, son domaine de prédilection reste le big air. Autant dire qu’il sera dans son élément à Annecy pour son retour de blessure. Le bougre a le sang chaud et l’humeur joyeuse, toujours prêt à lancer des doubles backflips pour faire plaisir au public en excellent show man qu’il est et jeune fou de 20 ans qu’il reste. Avec lui, le big air, c’est bien, c’est beau, c’est Bosch ! Le nouveau format de l’évènement orienté 100% spectacle semble avoir été créé pour lui et il saura, sans nul doute, le mettre à profit.

Palmares

Médaillé d’or en big air aux X-Games d’Aspen 2016
Médaillé d’argent en big air aux X-Games d’Oslo 2016
Champion du monde de slopestyle en 2015
3e de la Coupe du monde de slopestyle à Gstaad en 2014
Henrik Harlaut

Henrik Harlaut

Suède - 26 ans

« Le doublé en ligne de mire »
« Clairement, c’est l’homme à abattre. Le serial skieur »

Tenant du titre, Henrik a été le chouchou du public lors du Sosh Big Air 2016. Soyons clair: il ne compte pas se laisser voler la vedette… Difficile de le présenter sans abuser d’hyperboles. Car oui, ce skieur est sacrément fort, incroyablement créatif, terriblement stylé, supérieurement doué…

Henrik, ou E-Dollo comme on l’appelle dans le milieu, est un vrai amoureux du ski. Un type qui vous récite les tricks d’une vidéo juste en entendant la musique. Un gars qui en 2010, à la suite d’une compétition de big air (oui déjà), s’amuse avec le flex de ses skis sur une mini bosse en poussant avec ses bâtons. Jamais fatigué, jamais ennuyé.

Henrik marque les esprits à chacune de ses apparitions sur les X Games et il a, en plus, une sacrée expérience des compétitions de big air en ville. C’est simple, des « city big air » Henrik en a déjà gagné au moins 8, dont le Sosh Big Air 2016. Ce skieur suédois est sûrement le plus charismatique de la compétition et l’un des prodiges de l’histoire du freeski. Son style original, pure expression de sa personnalité, ses segments vidéos comme ses figures uniques, font de lui l’un des skieurs les plus exaltants du milieu. Un skieur proche de son public, toujours prêt à discuter, à échanger et à lui faire plaisir.

Cette année il aura environ 6 occasions de faire crier la foule et il ne s’en privera pas. En plus d’avoir les yeux rivés sur lui à Annecy, il faudra le suivre lors des prochains J.O car il compte parmi les favoris en slopestyle.

Palmares

Médaillé d'or en big air aux X-Games d’Oslo 2017
Médaillé d’argent en big air aux X Games d’Aspen 2017
2e de la Coupe du monde de big air à Québec city en 2017
Médaillé d’or en big air aux X-Games d’Oslo 2016
Médaillé d’or en big air aux X-Games d’Aspen 2014
Médaillé d’or en big air aux X-Games d’Aspen 2013
Luca Schüller

Luca Schüller

Suisse - 19 ans

« Avec Luca c’est go big or go home ! »
« Le sens du show, l’aisance du showman »

Joker de l’équipe suisse, ce petit gabarit est l’imprévisible du groupe et l’inventeur d’un trick, le triple cork 1080. Une figure que très peu de skieurs savent réaliser et Luca est le seul skieur à ce jour capable de le passer sur un big air urbain. Il s’était d’ailleurs imposé avec ce trick en 2014 sur le big air du freestyle.ch à Zürich. Depuis quelques saisons, il prend goût à monter sur les podiums et a toutes les cartes en mains pour commettre un hold-up à Annecy sur le Sosh Big Air au nez et à la barbe des grands favoris. L’année dernière sur le big air, Luca a fait le show… Flashback : c’est le dernier run, si Luca plaque sa figure, il prend la deuxième ou la troisième place de la compétition. Il s’élance et… double frontflip, une figure qui n’était pas dans la liste et ne comptait pas. Il arrive en bas et s’explique : « It’s all about fun ». Cette année, le format de compétition est différent et devrait lui sied à ravir.

Palmares

2e de la Coupe du monde de big air à Moenchengladbach en 2016
3e de la Coupe du monde de slopestyle à Silvaplana 2015
Vainqueur du big air au Nine Knights 2015
Vainqueur du big air au freestyle.ch 2014 à Zürich
Torin Yater-Wallace

Torin Yater-Wallace

USA - 21 ans

« Un showman qui aime la compétition et vice versa »
« Torin à Annecy, c’est la classe à Dallas »

Difficile de passer à côté du phénomène « Torin Yater-Wallace » quand on parle de freeski ! En effet, Torin est devenu en 2011 le plus jeune médaillé de l’histoire des Winter X Games en décrochant l’argent dans le superpipe d’Aspen… Et la même année, il se payait le bronze aux X-Games de Tignes. Quelques années plus tard en 2017, il se place 2e aux pré-olympiques en Corée pour se présenter comme l’un des favoris pour le grand rendez-vous de 2018. Torin, c’est un peu le teenager qu’on regrette de ne pas avoir été ou que l’on rêve d’être. Le gars qui impose une prestance à la limite de la désinvolture à détrôner un George Abitbol, pourtant bien installé ! Bref Torin, c’est la classe américaine… Doué et même surdoué du halfpipe, il sait s’exprimer, comme il se doit en big air et une chose est sûre, il va savoir mettre le public dans sa poche. 4e l’année dernière, il va tout faire pour accéder au podium à Annecy cette année.

Palmares

2e de la Coupe du monde de halfpipe à Phoenix Pyeongchang en 2017
1er de la Coupe du monde de halfpipe à Mammoth Mountain Resort en 2017
Médaillé d’or en halfpipe aux X Games d’Oslo 2016
Vainqueur en halfpipe du Dew Tour 2015
Médaillé d’or en halfpipe aux X Games Europe 2013
Vainqueur du best overall au B&E Invitational 2014
Jesper Tjader

Jesper Tjader

Suède - 23 ans

« Jesper aime les hourras du public »
« Le format best trick devrait le mettre a l’aise »

Compétiteur depuis qu’il a 12 ans et skieur très technique, Jesper est l’acrobate du freeski. Il ne fait que gravir les échelons et ne passe jamais inaperçu. Il fait partie des skieurs qui soignent leur image, et il le fait bien, en s’en donnant toujours les moyens. Hyper connecté, toujours à publier vidéos et merveilles dans un mélange détonnant de performance et d’originalité, il est en lien direct avec le public. Son défaut, un manque de régularité qui ne lui posera ici, dans un format de best trick, absolument aucun problème et on se demande bien ce qui pourrait l’arrêter alors qu’il n’a pas tremblé en volant au-dessus du halfpipe au Nine Knights. Il en profita d’ailleurs pour passer deux fois la tête en bas sur un saut de 55 m de long… Alors sur un big air urbain, un double backflip ne devrait être qu’une simple formalité ! S’il est dans un bon jour, il va jouer avec le public et faire des étincelles.

Palmares

2e de la Coupe du monde de slopestyle à Font-Romeu en 2017
2e au big air du One Hit Wonder en 2015
4e de la Coupe du monde de slopestyle Corvatsch en 2015
Champion du monde de big air (AFP) en 2014
2e au big air du Jon Olsson Invitational en 2014
McRae Williams

McRae Williams

USA - 26 ans

« Un skieur calme qui peut gagner au calme »
« Imperturbable, McRae sait gérer la pression comme personne »

McRae, c’est un homme discret. Un Américain doté du flegme anglais, arborant une moustache à la rousseur irlandaise. Le genre de skieur qui ne fait pas de vague, mais  qui, une fois sur les skis, attire tous les regards sur lui. C’est aussi celui qui a surpris tout le monde en gagnant les X Games en 2013 avant que ses podiums à répétition n’en étonnent plus aucun. Mais il ne faut pas se laisser tromper par ce caractère doux et calme, McRae est avant tout un compétiteur. Et à 26 ans, c’est un skieur qui, grâce à ses réceptions parfaites, sa régularité et son sérieux, est craint du plus féroce des adversaires. C’est sa première participation au Sosh Big Air et il ne compte pas jouer les petits bleus.

Palmares

Médaillé d’argent en slopestyle aux X-Games d’Aspen en 2017
Champion du monde de slopestyle à Sierra Nevada en 2017
Médaillé d’or en slopestyle aux X Games Europe en 2013
2e de la Coupe du monde de slopestyle à Park City en 2016
Kevin Rolland

Kevin Rolland

France - 28 ans

« Kevin Rolland est à domicile et ça compte aussi dans le ski »
« Un mental de compétiteur à toute épreuve »

Clairement, le big air ce n’est pas la discipline de prédilection de Kevin… Comme il le dit lui-même, il participe pour le fun et pour le show. Mais une chose est certaine : Kevin Rolland est un compétiteur et quand il porte un dossard, ça se voit dans ses yeux et dans son ski. Il a choisi de porter le dossard n°1 du Sosh Big Air et ce n’est pas un hasard. Kevin est sans doute l’un des meilleurs skieurs de halfpipe de l’histoire et il n’y a qu’à regarder ses résultats pour en avoir la confirmation. De la technique, de la constance et surtout la rage de vaincre au départ de chaque compétition. Kevin est un mec qui aime gagner et qui se donne tous les moyens pour parvenir à son but. Il a fait du halfpipe sa spécialité mais a déjà brillé sur une compétition de big air à Stockholm en s’emparant de la couronne de « King Of Style » en 2010 au nez et à la barbe des meilleurs de la discipline. Tout cela ne date pas d’hier, mais Kevin est plein de ressources. Habitué aux cris de la foule et aux marrées de drapeaux français, il fonctionne à la pression, au déferlement d’adrénaline et les grands rendez-vous le lui rendent bien.

Palmares

Médaillé de bronze aux championnats du monde de halfpipe à Sierra Nevada en 2017
Médaillé d’argent en halfpipe aux Jeux Olympiques de Sotchi en 2014
Champion du monde de halfpipe 2016
Médaillé d’or en halfpipe aux X Games d’Aspen 2010/2011/2016
Médaillé d’or en halfpipe aux X Games Europe 2010/2011
Teal Harle

Teal Harle

Canada - 20 ans

« La nouvelle garde du ski freestyle »
« Pour sa première au Sosh Big Air, il est capable d’un hold-up  »

Teal, on ne le connait pas bien encore… Et pourtant, il incarne le futur du freestyle en ski. Il a 21 ans et trace son avenir comme un grand. Ses premiers résultats annoncent une carrière prometteuse et surtout, les spécialistes ne le quittent pas des yeux. Depuis 2 ans, ses édits et surtout ses tricks originaux chamboulent régulièrement la toile, notamment son double cork 9 unique. Membre de l’équipe canadienne et entrainé par JF Cusson, Teal est entre de bonnes mains et sur de beaux rails. Cet hiver, il signe sa première performance en compétition en gagnant une Coupe du monde à Saint-Moritz et sa régularité le poussera surement vers d’autres podiums. Créatif et original, réservé mais souriant, ce skieur dégage une réelle énergie sur ses skis doubles spatules. Sa première participation au Sosh Big Air risque d’en surprendre plus d’un.

Palmares

1er de la Coupe du monde de slopestyle à Silvaplana en 2017
4e de la Coupe du monde de big air à Quebec City en 2017
5e de la Coupe du monde de big air à Milan en 2016

Skieuses

Coline Ballet-Baz

Coline Ballet-Baz

France - 25 ans

« Coco Rico »
« On tombe sous son charme »

La compétition, Coline n’en fait pas toute une montagne ! Le jeu de mot est nul, pas elle. Et oui, dans un snowpark, elle ne rigole pas. C’est une touche-à-tout et on peut aussi bien la voir s’exprimer en slopestyle, en big air que sur des rails en milieu bien urbain. Membre de l’équipe de France de slopestyle, elle va prendre le départ du Sosh Big Air avec le sourire et attendons nous à ce que se soit contagieux ! Comment ne pas être bluffé quand cette jeune et brune Fifi brindacier, diplômée de Sciences Po, s’envole, tourne deux fois sur elle-même, grabe ses skis et repose tranquillement avant de reprendre sa route ? Coco, quand elle tombe, elle se relève, quand elle rate, elle recommence et si c’est une battante, quand on la frappe, elle tend l’autre joue. Cette skieuse est d’une générosité sans pareil. Nul doute qu’elle saura offrir un spectacle digne du public annécien qui aura appris sans difficulté à scander ces deux syllabes : Co-co !

Palmares

2e de la Coupe du monde de slopestyle à Seiser Alm en 2017
5e de la Coupe du monde de slopestyle à Québec City en 2017
2e de la Coupe du monde de slopestyle à Silvaplana en 2017
1re de la Coupe d’Europe de slopestyle à Stubai en 2016
Tess Ledeux

Tess Ledeux

France - 15 ans

« Tess fait figure de favorite »
« Jeune & ambitieuse »

Il suffit de regarder le palmarès de Tess en 2017 pour comprendre que d’une part, elle gagne presque tout et que d’autre part, elle est toute nouvelle sur le circuit. L’hiver 2016-2017 est sans conteste -enfin si, en contests justement- l’année charnière d’une carrière qui commence pour la skieuse de La Plagne. Tess a progressé si vite, est montée si haut et est devenue si forte que la devise des Jeux Olympiques, auxquels elle devrait représenter la France, semble avoir été inventée pour elle. Si les anglicismes du freeski sont parfois du Chinois, on reprendrait bien un peu de latin « Citius, Altius, Fortius »

La petite cousine de Kevin Rolland a tout d’une grande et fait figure de favorite pour sa première participation au Sosh Big Air. Tess, c’est aussi une skieuse sans compromis et en compétition, c’est « go big or go home ». Elle n’a pas prévu de revenir bredouille et le public devrait se préparer à scander son prénom car plus la foule est avec elle, plus elle monte haut !

Palmares

Médaillée d’argent en slopestyle aux X Games d’Aspen en 2017
1re de la Coupe du monde de slopestyle à Font-Romeu en 2017
Championne du monde de slopestyle à Sierra Nevada en 2017
4e de la Coupe du monde de slopestyle à Québec City en 2017
Sarah Hoefflin

Sarah Hoefflin

Suisse - 26 ans

« Elle ne vise pas la médaille en chocolat »
« Sarah peut et veut gagner »

Depuis son arrivée fracassante, il y a deux ans, la Suissesse francophone et résidente genevoise s’est rapidement fait connaitre au niveau international. Aujourd’hui, elle fait partie de ce petit groupe qui compose la scène freeski féminine. L’hiver dernier, elle s’est ainsi souvent retrouvée sur les podiums grâce à une bonne régularité, mais surtout grâce à son ski tout en style. Plutôt calme et posée, il faudra faire un maximum de bruit pour la faire exploser lors du « Public Choice Award ». Genève c’est la capitale du chocolat, mais si elle débarque avec son fanclub, elle a de grandes chances de repartir avec une belle médaille en métal !

Palmares

4e aux championnats du monde de slopestyle à Sierra Nevada en 2017
7e de la Coupe du monde de big air à Milan en 2017
2e de la Coupe du monde de slopestyle à Québec City en 2017
1re de la Coupe du monde de slopestyle à Seiser Alm en 2017
Jennie Lee Burmansson

Jennie Lee Burmansson

Suède - 15 ans

« 2017, c’est son année et nous sommes bien en 2017»
« Un vrai genie  »

Quand cette jeune Suédoise est née en 2002, l’Euro venait à peine d’inonder les marchés d’une Europe qu’elle visiterait des années plus tard pour poser sur sa tête des couronnes. Elle commence le ski à 2 ans, chez elle, à Sälen et en tombe très vite amoureuse. Elle passe par le ski alpin puis arrive au freestyle à l’âge de 8 ans.

Âgée de 15 ans en 2017, Jennie incarne la nouvelle génération suédoise, skiant sur les traces d’Emma Dahlstrom et sur les plates-bandes de Kelly Sildaru, son aînée de quelques mois. Comme à la Française Tess Ledeux, l’hiver 2017 lui a particulièrement souri. Cette confiance devrait se faire sentir et mis à part ses concurrentes, qui va s’en plaindre ? D’une nature timide, elle appréciera les encouragements le jour-J.

Palmares

Médaille d’argent aux championnats du monde Junior de slopestyle à Chiesa in Valmalenco en 2017
1re à la FIS slopestyle à Tandaadalen en 2017
1re à la FIS slopestyle à Skellefteaa en 2017
1re à la FIS slopestyle à Klaeppen en 2017
1re de la Coupe d’Europe de slopestyle à St-Anton en 2017
Giulia Tanno

Giulia Tanno

Suisse - 19 ans

« Giulia a la ressource pour tirer son épingle du jeu »
«  En best trick, elle peut faire mal »

Après avoir placé ses skieurs sur tous les podiums du monde, la Swiss Freeski Team s’est concentrée sur les victoires féminines avec un certain succès. Du haut de ses 18 ans, Giulia représente cette nouvelle génération de skieuses, capables d’envoyer des tricks techniques allant jusqu’au 1080. Au top niveau depuis trois ans, elle a encore réalisé un podium cette année aux X Games d’Aspen et fait partie des favorites pour les JO de Pyeongchang. Détendue, drôle et toujours encline à rigoler, avec Coco Ballet Baz par exemple, elle sait comment offrir du beau spectacle en se prenant au jeu de la compétition et de la grande fête qu’est le Sosh Big Air. 

Palmares

Médaillée de bronze en big air aux X Games d’Aspen en 2017
3e de la Coupe du monde de slopestyle à Québec City en 2017
2e de la Coupe du monde de big air à Québec City en 2017
2e de la Coupe du monde de big air à El Colorado en 2016
7e aux championnats du monde de slopestyle à Kreischberg en 2015
Lou Barin

Lou Barin

France - 18 ans

Vous allez crier « Oh Lou » !

Lou c’est la relève. Une relève bien élevée qui révèle que le ski freestyle a encore de beaux jours devant lui. Car oui, auparavant, les filles dans le paysage du ski freestyle français se comptaient sur les doigts d’une main. Marie Martinod a d’ailleurs été longtemps quasi l’unique ambassadrice du ski « new school » version féminin. Il suffit juste de regarder la feuille de départ du Sosh Big Air 2017 pour se rendre compte que la France sera dignement représentée à Annecy avec Tess, Coline & Lou. Si vous ne connaissez pas encore Lou, sachez qu’elle s’est déjà faite remarquer à plusieurs reprises en compétition. Son palmarès montre qu’on peut compter sur elle pour hisser le drapeau tricolore sur les podiums internationaux à l’image de sa médaille d’argent aux J.O de la jeunesse. Voilà 2 saisons où elle score et montre une progression qui laisse présager de belles choses pour cette jeune skieuse de Val Thorens. Sa rentrée des classes s’est faite sur le park de Saas Fee, autant dire qu’elle met toutes les chances de son côté pour se tracer une carrière dans le ski.

Palmares

Championne de France de slopestyle à Font Romeu - 2017
1ère de la Coupe de France de slopestyle à Valloire - 2017
Médaille d’argent aux Jeux Olympiques Jeunes d’Hiver à Hafjell - 2016
2ème de la Coupe d’Europe de Slopestyle à Stubai (AUT) – 2016

Snowboardeurs

Halldór Helgason

Halldór Helgason

Islande - 26 ans

« Show bouillant !  »
« En place pour voler la vedette aux skieurs »

Halldor au Sosh Big Air, c’est un peu la cerise sur le gâteau. En exagérant légèrement, on pourrait dire que c’est savoureux de le voir faire du snowboard. Comprenez qu’il fait partie de la crème de la crème de la discipline. C’est un chef quoi ! Cet Islandais à la moustache blonde d’un Asterix du Grand Nord impose son style unique depuis bien des années déjà dans des segments vidéos aussi fous que créatifs. En 2017, il remporte le très respecté award du « Stand Out », à la Snowboarder Magazine Superpark Session 21. Incroyable en urbain comme en park, « Captain Harold » reste loin des compétitions standards et c’est pourquoi c’est une chance qu’il soit à Annecy, d’autant qu’il viendra présenter le nouveau film de la prod Transworld où il tient le rôle principal. La compétition, il n’en fait pas son cheval de bataille. Faire le show et se faire plaisir, en revanche, c’est son leitmotiv. Ça tombe bien, c’est aussi celui des organisateurs.

Palmares

27e de la Coupe du monde de slopestyle à Copper Mountain en 2013
Médaillé d’or en big air aux X Games d’Aspen en 2010
Kevin Backstrom

Kevin Backstrom

Suède - 25 ans

« Keviiiiiiin »
« Les puristes vont adorer ! »

Kevin n’est pas ou plus un compétiteur depuis qu’il fut évincé de l’équipe nationale suédoise pour, en résumé, « s’être un peu trop amusé en boîte de nuit et ne pas l’avoir regretté par la suite ». Du coup, il est devenu une rock star en Suède au même titre que ses homologues musicaux. S’il est connu, c’est justement comme représentant de la culture snowboard et pour son style et sa créativité, deux particularités qui font loi dans le monde du snowboard. En jetant un oeil à ses réseaux sociaux, on comprend rapidement… Avec son acolyte Tor Lundstrom, il passe son hiver à produire une série nommée Medals & Beyond « MDLSxBYND », qui explore le monde selon leur manière de le voir : turbulente, libre et loin des codes et des obligations. Une vision qu’il porte à nouveau à l’écran dans la nouvelle video de Transworld Snowboarding Magazine « Arcadia » qu’il présentera à Annecy. Avec lui, pas de pirouettes, mais du style et des rotations « slowmotion ».

Palmares

4e de la Coupe du monde de big air à Stockholm en 2011
5e de la Coupe du monde de big air à Stockholm en 2010
4e de la Coupe d’Europe de big air à Graz en 2008
Seb Konijnenberg

Seb Konijnenberg

France - 20 ans

« Celui qui prouve que la « French touch » est là aussi en snowboard »
« Quand le public est derrière lui, Seb se sent pousser des ailes »

N’y allons pas par 4 chemins, Seb a un nom imprononçable qu’il tient de son père Hollandais. Mais c’est au sommet du snowboard français qu’il s’est hissé et il sera la figure de proue de l’équipe nationale pour les prochains JO.

Et avec un triple cork 14 en poche, Seb «konaille-nan-bergue» peut créer la surprise sur le Sosh Big Air. Originaire de Risoul dans les Alpes du Sud, le garçon est un vrai marrant ! Il a vraiment de quoi chahuter la hiérarchie et compte bien être soutenu par le public pour arriver à ses fins.

Palmares

13e de la Coupe du monde de big air à Québec City en 2017
21e de la Coupe du monde de slopestyle à Seiser Alm en 2017
5e de la Coupe du monde de big air à Québec City en 2016
12e de la Coupe du monde de slopestyle à Stoneham en 2015
Arthur Longo

Arthur Longo

France - 29 ans

« Arthur ne joue pas la gagne, Arthur joue.  »
« Souriez, Arthur est en lice »

Arthur, c’est le roi ! Non mais franchement… Et pourtant, il a une bouille de petit prince et le voir faire du snowboard est plutôt enchanteur. S’il trône sur la scène internationale ce n’est pas parce qu’il a voulu être calife à la place du calife, mais parce ce qu’il le mérite et qu’il s’est mis tout le monde dans la poche. Arthur est brillant, voilà tout ! Et comme il a été repéré très jeune, il a su se frayer un chemin parmi les stars mondiales du snowboard. La compétition, il n’en raffole pas et pourtant il a été capable de gagner une Coupe du monde et une médaille d’argent aux X Games… Autant qu’il sait se distinguer en banked slalom. Arthur est complet. Aujourd’hui, il se concentre sur des projets vidéos en s’autorisant quelques incartades notamment sur le Sosh Big Air l’année dernière en démo, où le garçon timide s’était lâché pour le plaisir du public. Cette année, nul doute qu’il en fera de même dans le ciel du Pâquier. C’est d’ailleurs un peu grâce à lui que le snowboard est intégré au programme du Sosh Big Air.

Palmares

Médaillé d’argent en halfpipe aux X Games de Tignes en 2013
11e en halfpipe aux X Games d’Aspen en 2015
4e de la Coupe du monde de halfpipe à Copper Mountain en 2013
17e en halfpipe aux Jeux Olympiques de Sotchi en 2014
1er de la Coupe du monde de halfpipe à Calgary en 2010
Sebbe De Buck

Sebbe De Buck

Belge - 22 ans

« Sebbe a le gêne de la gagne »
« Le jeune rider qui monte qui monte, monterait bien sur le podium »

Ce n’est pas une blague, les Belges sont bons en snowboard et après Seppe Smith c’est Sebb De Buck qui le démontre a l’échelle internationale. Le voir sur un snowboard, ça marque ! Naturellement désinvolte, ce snowboarder belge voyage depuis 2 ans dans une galaxie de tricks tous plus stylés les uns que les autres, comme il le prouve sur le Nine Knights, dont il est devenu le chouchou depuis sa première participation. Petite chemise blanche, cheveux blonds comme le blé, bouclettes solides au vent, voilà comment dépeindre le talentueux snowboarder au sens du spectacle si naturel. Si lui aime le surf et trainer avec ses potes, le public aime le voir s’envoler entre le kicker et la réception. 2 secondes de félicité pour lui, deux secondes de bonheur visuel pour ceux qui le regardent.

Palmares

4e aux championnats du monde de slopestyle à Sierra Nevada en 2017
3e de la Coupe du monde de slopestyle à Seiser Alm en 2017
4e de la Coupe du monde de slopestyle à Stoneham en 2015
13e aux Championnats du monde en big air à Kreischberg en 2015
Victor Daviet

Victor Daviet

France - 27 ans

« Tout pour le show »
« Un néo-Annécien à domicile  »

À 27 ans, Victor Daviet fait partie de ces quelques Français vivant le rêve américain et comme pour les acteurs hexagonaux évoluant dans le faste d’Hollywood, c’est la classe à Dallas. Victor est passé du park au backcountry et du backcountry au freeride en laissant la compétition bien derrière lui. Le Sosh Big Air est l’exception qui confirme la règle. Celui qui habite aujourd’hui la vieille ville d’Annecy et partage sa vie entre les études et les hauts sommets, est un show man et son appartenance au crew « À Branler » donne une petite idée du personnage. Il sera à la maison et il sera chaud bouillant… En plus de prendre le départ du Sosh Big Air, il présentera au cinéma le film Arcadia dont ce veinard fait partie du casting.

Palmares

2e aux championnats de France de slopestyle à Vars en 2009
3e à la FIS Race halfpipe de Valloire en 2009
Champion de France de slopestyle au Grand Bornand en 2008
Roope Tonteri

Roope Tonteri

Finlande - 25 ans

« Il est bon, point à la ligne ! »
« Aucun doute, c’est lui le champion »

Il est aussi difficile de parler d’un Finlandais que pour un Finlandais de parler. Ce pays de forêts infinies et de lacs aux moustiques estivaux produit en effet et depuis bien longtemps des êtres introvertis, mais aussi des snowboarders de grand talent. Roope en fait partie… C’est sur la neige abondante de Valkeala, sa ville d’origine, qu’il a accédé à un niveau si solide, grâce à la rampe qu’il construisait hiver après hiver dans son jardin. Ces entrainements quotidiens et répétés lui ont permis de décrocher 3 titres de champion du monde entre 2013 et 2015. Alors si le nom de Roope ne fait pas encore véritablement écho, il suffira de le regarder s’exprimer sur sa planche pour constater qu’il a de quoi faire taire ses adversaires les plus compliqués.

Palmares

Champion du monde de big air à Kreischberg en 2015
Médaillé d’argent aux championnats du monde de slopestyle à Kreischberg en 2015
Champion du monde de slopestyle à Stoneham en 2013
Champion du monde de big air à Stoneham en 2013
Torgeir Bergrem

Torgeir Bergrem

Norvège - 26 ans

« Il va vous donner le tournis »
« Un viking qui n’entend rien d’autre que la victoire »

Torgeir, c’est l’un des Norvégiens les plus réguliers sur la scène snowboard internationale et ses résultats aux X Games d’Oslo, l’un des rendez-vous les plus importants de la saison, le prouvent. Une vraie machine à tricks, mais avec un style aussi propre qu’agréable à regarder. Il commence le snowboard en 2000, la compétition en 2004 et en 2013, il fait le tour de la toile avec un trick fou, un backside triple cork 1260. Pas besoin d’aller dans le détail de la figure pour comprendre que ça tournicote pas mal ! Et en 2017, ce passionné de guitare sera à Annecy sur le Sosh Big Air pour mettre le feu. Let’s rock !

Palmares

Médaillé de bronze en big air aux X Games d’Oslo 2017
4e place en slopestyle aux X Games d’Oslo 2017
6e place au classement général de la Coupe du monde en big air en 2014

Résultats

Nos Engagements

Les organisateurs, à travers une charte éditée en collaboration avec l’association Mountain Riders, s’engagent à mettre tout en œuvre pour produire un événement le plus respectueux possible de l’environnement. Une neige produite sans additif, recyclage de la PLV produite en cabas, gestion et limitation des déchets… L’impact Carbone lié à la production de la neige, basé sur l’expérience de l’édition précédente sera également compensé par une donation à une association certifiée, comme en 2016. Le comité d’organisation a intégré dans ses équipes une personne dédiée pour une traçabilité continue de la préparation à l’organisation. Télécharger notre charte / Téléchargez le rapport d’étude Bilan Carbone

 

Pratique

Venir à Annecy

Venir à Annecy c’est toujours une idée qu’elle est bonne et venir à Annecy pour le High Five Festival et le Sosh Big Air c’est une très très bonne idée. Voici donc quelques infos pour faciliter votre venue au royaume de la « venise des alpes ». 

EN VOITURE
Venir en voiture à Annecy, c’est facile et tant qu’à faire venez à plusieurs dans le même véhicule et le coût sera diminué. D’ailleurs, on vous invite à avoir le réflexe « covoiturage ». Si vous venez en voiture, il va juste falloir vous armer de patience pour trouver une place car cette année le grand parking des Romains est mobilisé pour la compétition. Ne cherchez pas coûte que coûte à vous garer en centre ville. Pour quelques heures vous pouvez stationner au parking du Centre Commercial Courier mais la note risque d’être salée si vous restez plus d’une journée (grosso modo 7€ les 6h30). On vous a listé les différents parkings sur Annecy, mais sachez qu’il existe aussi des parkings relais à Seynod ou à Cran Gevrier. Prenez votre mal en patience, et n’oubliez pas que vous pouvez vous garer « un peu + loin » et ensuite venir en bus (SIBRA). Sachez que les arrêts de bus les + proches se nomment « Galbert », « Capucins » ou « Courier ».

Téléchargez le plan des parkings : ICI

 

EN BUS

Vous pouvez également venir en train, d’autant plus que le cinéma est à deux pas de la gare d’Annecy et que sur place vous n’aurez pas besoin de votre voiture… Même pour aller aux soirées. Le meilleur moyen de se déplacer à Annecy reste la marche. Rien de plus agréable que de se balader dans cette ville. Toutes les commodités sont accessibles à pied sans avoir trop de route à faire, et si vous ne logez pas au cœur de la ville, plusieurs lignes de bus existent afin d’accéder facilement au centre.

Venir en bus peut s’avérer être la solution la plus économique et même la solution la plus pratique car vous n’aurez pas à vous soucier de trouver une place de parking. La compagnie OUIBUS propose différentes offres avec des départs de beaucoup de grandes villes de France. Franchement, au prix du TGV, il n’y a pas photo. On n’a pas d’actions chez eux, mais on cherche juste à bien vous aiguiller pour venir sur le festival sans vous ruiner.

EN TRAIN

Vous pouvez également venir en train, d’autant plus que le cinéma est à deux pas de la gare d’Annecy et que sur place vous n’aurez pas besoin de votre voiture… Même pour aller aux soirées. Le meilleur moyen de se déplacer à Annecy reste la marche. Rien de plus agréable que de se balader dans cette ville. Toutes les commodités sont accessibles à pied sans avoir trop de route à faire, et si vous ne logez pas au cœur de la ville, plusieurs lignes de bus existent afin d’accéder facilement au centre.

noir_logo_shosh_CMJN[2 Blanc]- long

Tout Schuss

Sosh, ce n’est pas que le nom qui donne à une structure son statut d’évènement. Sosh, c’est aussi une marque qui s’implique au quotidien dans la culture des sports extrêmes.

Depuis plus de 5 ans Sosh part à la rencontre du public et de sa communauté, dans toute la France à travers des salons, des meet up, des events glisse et propose des dispositifs digitaux innovants et des animations cool qui collent avec l’esprit de la marque et qui donnent la possibilité aux visiteurs de partager instantanément leurs photos et vidéos sur les réseaux sociaux.

À Annecy, du 6 au 8 octobre, les 4 lettres, en forme d’entrainement orthophonique feront honneur au thème du rêve sur le Big Air comme sur le High Five Festival.

Ainsi, sur le village, Sosh propose aux festivalier de nombreuses animations telles qu’un concours photo ou des quizz sur les riders avec de nombreux lots à gagner et notamment des smartphones, des abonnements Sosh d’un an, des tenues de skis et bien plus.

Sur le Big air grâce à son partenaire technologique Woosport, Sosh, analyse les performances des athlètes et vous présente les données en direct pour le bonheur du grand public et des pros.
Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, et même ici avec tous ses potes, sur son stand aux pieds du Big Air, Sosh emmène son stand Customisation de Goodies afin que tous les passionnés repartent avec un souvenir inoubliable du Sosh Big Air. Une imprimante édite en live les postes Instagram et un écran géant retranscrit les meilleurs moments à travers les yeux des festivaliers et, oui encore, de nombreux jeux avec à la clé un accès VIP aux coulisses du Sosh Big Air.

Bref, on aime quand Sosh « pashe » par là !

Contacts

Contacts Organisation

Aux manettes de l’organisation du Sosh Big Air, on retrouve les 2 agences annéciennes.

Gaylord Pedretti : gaylord@like-that.fr
Rafael Regazzoni : raf@bugvisionaries.com
Aïssam Dabbaoui :aissam@bugvisionaries.com

Like That
Like That, c’est une agence qui a du nez, une patte, un goût certain pour la montagne, les yeux rivés vers la créativité et une main tendue vers le digital. Une agence à taille humaine qui s’engage à bras le corps sur chacun de ses projets et met du coeur à l’ouvrage. Elle n’a pas le pied marin, mais s’avère bel et bien à l’aise les deux pieds dans la neige. Depuis 2008, Like That a fait du chemin et s’est tracée une voix royale dans le monde du ski et snowboard, mais pas que. Au travers d’événements « faits maison » , l’agence a affirmé son côté « touche à tout » laissant transparaître son penchant pour la musique, la mode, les arts graphiques, l’audiovisuel… On peut même parler de « ré-création originale » tant Like That se plait à créer de A à Z. Une raison d’être qu’elle affirme depuis ses débuts et qui confirme un caractère bien trempé qui font d’elle une agence « comme ça et pas autrement ».

B.U.G
Issue de l’association de 3 personnalités, BUG c’est LA vision des regards croisés de Rafael Regazzoni, Gaylord Pedretti & Aissam Dabbaoui. Ce qu’ils font est BIG, mais ils le signent sous BUG. « L’agence tous risques » c’était déjà pris alors ils ont opté pour BUG en clin d’œil à : The Bad, The Ugly And The Good. « On est tous le Good, le Ugly et/ou le Bad de quelqu’un…le tout est de ne pas faire comme tout le monde ». Voilà qui est mis noir sur blanc et qui annonce de sacrés projets à l’image du Sosh Big Air dont ils sont à la tête. Ils ont les épaules et un réel background pour développer leurs ambitions à l’international. Une agence et une vision commune qui oeuvrent pour le bien des « actions sports ».

Espace Entreprises
On vous propose de suivre la compétition du Sosh Big Air dans un espace privilégié le vendredi 6 & samedi 7 Octobre 2017. Assistez en étant aux premières loges, à cette compétition de haut vol au cœur d’Annecy sur le Pâquier avec les plus grands riders de la planète. 
Infos & réservation au 06.88.55.96.39 ou sur julie@like-this.fr

Presse

Agence 187 COM

Elodie Lavesvre & Emilie Germain
emilie@187com.fr / +33 1 84 16 83 93

Vous souhaitez être accrédité(e) pour couvrir l’événement ? Merci de contacter Emilie Germain

TÉLÉCHARGER :

Communiqués bilans, photos & ours TV disponibles en téléchargement sur cette page les 6, 7 et 8 Octobre, à l’issue de la compétition.